Anaïs W

Mon tout premier Grand Salon du Livre (Mennecy 2017)

Bonjour à vous chers lecteurs <3

Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’un salon que j’ai vraiment trouvé génial, d’où le fait que je décide de vous en parler un peu.

!!! Le Salon du Livre de Mennecy !!!

Debout très tôt le samedi matin, 1 h 30 de route et on devait être à Mennecy à 9h00, mais je me suis levée sereine et prête à commencer cette super journée qui s’annonçait déjà super. Mon papa à mes côtés, on prend la route en musique.

À l’arrivée, un superbe accueil nous attendait, une dame nous a conduits à mon stand, et je me suis installée.

16508031 1423137237759760 6209188046199483901 n

 
 

 

Peu de temps après mon arrivé, mes voisines arrivent, mais je ne parle pas tout de suite avec elle. Ce matin-là, je n’ai pas vendu de livre, et  j’ai vu peu de lecteurs, c’est un chouilla déçue que je suis allée manger.

Ma voisine de deux places plus loin c’est installée avec nous à table, et nous avons tout de suite sympathisés avec Anaïs, vous pouvez trouvez son blog et ses livres ici : http://leslivresdanaisw.fr/

Le repas était vraiment génial, c’était super !

!!! Et c’est là que le rêve à commencé !!!

En arrivant à mon stand, j’aperçois un monsieur et sa femme qui ont été intrigué par le fait que je veuille devenir actuaire. J’ai longuement parlé avec cet homme et sans vous mentir, c’est l’une des plus belles rencontres que j’ai faites en salon. On a parlé de tout et de rien, de l’économie, de la lecture, de l’adoption,… c’était génial !

Cet après-midi était extraordinaire, j’ai pu parler avec plein de lecteurs, c’était vraiment un excellent moment. Quand en tant qu’auteur, on peut faire découvrir son univers, en discuter avec des personnes intéressées, c’était trop bien. Je suis rentrée avec des étoiles dans les yeux.

Lors de cette journée j’ai revue une amie auteure, Nathalie Chapouille, et j’ai découvert de nouveaux auteurs hors du commun.

Quand je suis rentrée et que je me suis couchée, c’était avec en rêve, la perspective du lendemain.

Mais Malheureusement, le dimanche n’était pas aussi bien, j’ai pu parler avec des lecteurs, mais les gens venaient plus pour se promener et n’étaient pas féru de lecture. Quand on les abordait pour leur parler, c’était comme si ils en avaient rien à faire, et même parfois, c’était comme si notre présence les embêtait, si on pouvait rester statue derrière nos chaises, ils auraient bien aimé. Heureusement qu’ils n’étaient quand même pas tous ainsi.

Mais ce dimanche matin j’ai bien ri, les organisateurs nous offraient le petit déjeuner, et mon père, qui m’accompagnait une nouvelle fois, a posé son café sur sa chaise, et l’a malencontreusement oublié, et c’est assis dessus. C’était le moment folie du matin, et je remercie mon papa pour ça.

 

Lors de ce salon, je n’ai pas vraiment sympathisé avec de nombreux auteurs hormis Anaïs, mais je l’ai quand même trouvé génial. Je vais repostuler pour l’année prochaine, car j’ai été la plus heureuse du monde.

J’ai aussi été extrêmement surprise puisque deux lecteurs sont venus exprès pour moi, et c’était la toute première fois que cela m’arrivait. J’étais vraiment joyeuse.

 

Le dimanche s’est vite terminé, on est rentré et le lendemain, c’était retour au lycée, retour au quotidien, mais la sensation de bonheur qui m’a envahi lors de ce salon était toujours présente en moi.

 

Célina Rose