Mon passage en tant qu'auteure à Livre Paris 2017

Bonjour à tous, et bienvenue dans mon article sur mon passage, en tant qu’auteure, au fameux Livre Paris.

Comme nombreux d’entre vous le savent, cette année, je suis allé au Salon du livre de Paris le dimanche, pour dédicacer sur le stand L’ivre-Book. Voici donc mon avis, mes sensations, mes souvenirs… sur ce salon que j’ai adoré.

Tout d’abord, je tiens à remercier Didier de Vaujany et L.S Ange pour leur invitation à ce salon et pour leur extrême gentillesse. Sincèrement, j’ai vécu une expérience inoubliable grâce à vous.

Avant de venir, j’ai eu beaucoup de préparation, et pour moi une grande préparation mentale. J’étais vraiment très stressée, et en même temps très excitée. Pour moi, cette aventure était inimaginable après quelques mois seulement de publication.

Vous imaginez, moi du haut de mes petits 16 ans, au salon de Paris ?! Eh eh en plus, j’étais la plus jeune auteure du salon !!!

Quand on est parti le matin avec mon père (que je remercie de m’accompagner lors de chaque dédicace), j’étais stressée, mais pressée d’y être. Je n’en avais pas beaucoup dormi. On est allé sur le point de livraison, mais finalement, nous ne pouvions plus livrer ici, donc nous sommes partis sur un autre point de livraison, c’était la même chose. On nous a donc indiqué d’aller nous garer au parking et de rejoindre directement le salon. Ce que nous avons fait.

Nous sommes montés au salon, mais là, ils ne voulaient pas nous laisser entrer malgré mon badge auteur. C’était vraiment très mal organisé. Heureusement que Didier est venu nous sauver avec des badges exposants.

Nous sommes arrivés au stand, et c’est là que le rêve a commencé. J’ai d’abord revu L.S Ange, qui m’a complètement déstressée. Ensuite, j’ai rencontré Cédric, j’ai revu Callie J Deroy, Éva Cayeux, et j’ai enfin fait la connaissance de Sara Greem !!! Enfin !!! Depuis le temps que j’attendais ça !!!

Passé ce moment de joie, et l’installation, je n’étais même pas encore assise, que des lectrices sont venues me voir. Et c’est là que ce sont enchainées les dédicaces, les photos…

De plus, j’avais acheté de beaux stylos pour l’occasion, et finalement, ils n’étaient pas adéquats pour dédicacer, du coup, mes dédicaces n’étaient pas hyper jolies et j’étais un peu déçue. Dans la précipitation, j’ai même oublié de faire mes petites fleurs qui ornent souvent mes dédicaces.

Mais ce qui était génial, c’est que j’ai enfin pu mettre des visages sur des noms ! De nombreux lecteurs, auteurs, blogueurs… C’était vraiment bien.

Vous savez quoi ? On m’a même offert des cadeaux ! Pour moi, c’était vraiment formidable. Merci les filles pour vos cadeaux.

Bien sûr, pour tous ceux qui étaient présents, ou qui ont vu les photos, vous avez pu remarquer mon déguisement de Minnie. Tout ceci est parti d’une courte histoire. Didier a proposé que nous soyons tous déguisés, seul problème, je n’ai qu’un déguisement de Minnie à la maison (adorant Disney, c’est indispensable), Didier m’a demandé si j’étais capable de venir en Minnie. Évidemment que oui ! Avec ma fofolle attitude, franchement, ce ne serait pas digne de moi de ne pas relever ce défi.

Mais comme à chaque dédicace, des gens me dévalorisaient. Exemple : Une dame regardait notre stand, et Didier l’a gentiment accostée en lui disant que devant elle se trouvait la plus jeune auteure du salon, et qu’elle proposait une romance légèrement érotique. La dame nous a regardés, elle a fait un long Pfffffffffff avec un regard mauvais limite méchant, et elle est partie. C’est arrivé deux ou trois fois sur le salon, mais ça ne m’a en aucun cas gâché le pur bonheur de ce salon.

Ma journée a été riche en bonheur, car de plus, ma cousine Mélina est venue me rendre visite, et a apporté le petit déjeuner à toute l’équipe qui en était ravie. Merci, Mélina, j’ai été vraiment heureuse de te voir.

Et pour couronner le tout, grâce à L.S Ange, j’ai pu faire UNE PHOTO AVEC EMMA GREEN !!!!

Sur ce salon, j’ai notamment aussi pu apprendre beaucoup de chose en discutant avec beaucoup de monde. J’ai appris des choses sur certaines Maisons d’Édition, sur certains auteurs, et pour une fois, je me suis vraiment sentie dans mon univers, j’étais bien. Je pouvais parler de livres avec des auteurs, des lecteurs, qui s’y intéressaient et c’était formidable.

Sur la route du retour, j’ai eu quelque chose qui ne m’était jamais arrivé ! J’ai normalement une heure trente de route pour rentrer chez moi de Paris, et bien sincèrement, je ne les ai vraiment pas vues passer. Comme si cette partie de la journée avait été accélérée. C’était bien, mais en même temps effrayant.

Mais le plus dur, ce fut le retour à la réalité, puisque le lendemain, j’avais cours, et que le jour suivant, j’avais BAC Blanc. Eh oui, deux mondes totalement différents.

Pour conclure, lors de ce salon, j’ai pu être une autre personne, j’ai pu être l’auteure que je suis, vraiment librement. C’était génialissime !!!! J’ai vraiment adoré ! Cette expérience était unique, et vraiment magique.

C’est vraiment avec plaisir que je le referai, même tous les jours si je le pouvais.

Rencontre Jeune auteure Paris Salon du Livre 2017 Romance Lire Livre Lecture Célina Rose Auteure Ecrire

×